Documents et Histoire maçonniques

Pierre Cubique du 2ème Ordre

4 Avril 2020, 22:38pm

Publié par pmbordeaux

Suite à l'article de Pierre Mollier sur hiram.be disant que : « la "fameuse" planche qui décrit la "Pierre du IIe Ordre" telle que nous la connaissons et qui deviendra le modèle adopté par les Chapitres dès le Premier Empire a sans doute été tirée d’un petit ouvrage publié en 1806 par Antoine Chéreau ».

 

C'est en effet la première fois que "les quatre faces de la Pierre Cubique" sont ainsi présentées.

Je me suis replongé dans mes rituels. On trouve, antérieurement à 1806, des illustration dans les rituels de Moutiers (1784), dans la version manuscrite adoptée par le GO en 1786 (la même qu’en 1784), dans la version signée Montaleau (1787), évidemment dans la version du Régulateur et dans un petit opuscule, probablement daté de 1803, Notes sur le GO.

 

Tous présentent la même face de la Pierre Cubique et les explications sont en effet très brèves (seul le manuscrit de 1803 explique comment lire les mots : "On lit par ce moyen la pierre cubique en commençant par le t, on monte à l’u et on descend au b pour remonter à l’a et descendre à c, ainsi de suite.")

 

Quant aux autres faces ? Reprenons, le descriptif donné dans le manuscrit de 1786 : "une pierre d'agate taillée en forme quadrangulaire, sur laquelle il fit graver, à la face supérieure, le mot substitué, à la face inférieure, tous les mots secrets de la maçonnerie et aux quatre latérales les combinaisons cubiques de ces nombres ; ce qui la fit dénommer pierre cubique".

 

Chereau introduit "sa" Pierre Cubique en annonçant qu'"elle [a été] ébauchée dans le 2ème grade de la maçonnerie bleue". Il développe les 4 faces latérales (en y introduisant une petite dose d'alchimie, de mythologie / astronomie) et termine par "le sommet [qui] nous annonce le ciel" en y représentant l'étoile flamboyante.

Mais où est la face inférieure ?

 

L'erreur ne serait-il pas de croire que la pierre cubique du Iie Ordre est celle, justement, présentée dans les 3 premiers Grades, la Pierre Cubique à pointe ? et, surtout, qu'une pierre cubique est un cube ? il s'agit en fait d'un parallélépipède rectangle.

 

La description donnée dans les premiers rituels susmentionnés décrivent bien un parallélépipède rectangle développé. Les illustrations sont donc complètes ("figurée avec le développement de toutes ses faces de couleur d’agate" (MS 1786)) et correctes...

 

 

 

Conclusion : Antoine Chéreau a inventé une nouvelle représentation... devenue depuis LE modèle de la Pierre Cubique du 2ème Ordre...

Commenter cet article