Documents et Histoire maçonniques

Recension PVI n°184 - juin 2017

11 Juillet 2017, 15:33pm

Publié par pmbordeaux

GENÈSE DU RITE ÉCOSSAIS ANCIEN ET ACCEPTÉ

250 ans d'évolution de 1760 à nos jours
Philippe Michel

Éditions Dervy
 

Initié au Rite Écossais Ancien et Accepté au sein de la Grande Loge de France, Philippe Michel a, par la suite, choisi le Rite Français auquel il a consacré un premier ouvrage (Rite Français d'origine 1785, Dervy). Avec ce nouveau livre, il revient à ses premières amours pour nous proposer une étude dans le temps du Rite Écossais Ancien et Accepté tel qu'il fût pratiqué dans les loges symboliques.

Partant du manuscrit « Les trois coups distincts », forme primaire du Rite Écossais Ancien et Accepté en 1760, l'auteur reprend son étude à l'arrivée du système écossais en France en 1804, avec Grasse-Tilly. Il est publié, en 1820, dans le Guide des Maçons écossais. Rite de hauts grades, le Rite Écossais Ancien et Accepté se laissera, néanmoins, progressivement apprivoiser par les ateliers symboliques, à travers différentes obédiences et juridiction (Grand Orient de France, Suprême Conseil de France, Grande Loge de France). Philippe Michel analyse longuement les variations des rituels, jusqu'à nos jours. La troisième partie de l'ouvrage, qui raconte l'histoire de la Grande Loge de France à travers les modifications qu'elle apporte à ses rituels, est des plus instructives. Il met en avant le rôle fondamental des Suprêmes Conseils dans l'évolution et la sauvegarde du Rite Écossais Ancien et Accepté.

Jean-Luc Aubarbier
PVI n° 184 - juin 2017

Commenter cet article